Cahier des charges : définition, méthodologie et livre blanc

Qu’est-ce qu’un cahier des charges ? <1/3>

Publié le 2 juin 2017

Votre entreprise s’est sûrement déjà retrouvée confrontée à cet épineux sujet : la rédaction d’un cahier des charges, en vue d’un appel d’offres ou pour votre équipe. Au travers de nos projets, nous nous sommes aperçus que nos clients ne savaient pas forcément rédiger un cahier des charges représentant l’intégralité de leurs besoins. C’est pourquoi <Zip> vous propose une série de trois articles pour balayer les caractéristiques d’un cahier des charges et les méthodes pour le rédiger au mieux !

 

Définition : le cahier des charges

Le cahier des charges est un document qui fait état d’un besoin. L’analyse de ce besoin permet de mettre en oeuvre un projet qui fournira une solution à la problématique de l’entreprise. Le cahier des charges est donc la formalisation de ce besoin par écrit, avec tous les détails nécessaires à sa résolution, par l’entreprise ou par un prestataire extérieur dans le cadre d’un appel d’offres. Il sert à planifier les opérations et piloter le projet durant sa réalisation. Ainsi, la personne en charge doit constamment s’y référer.

 

Les normes d’un cahier des charges

La rédaction du cahier des charges se fait selon une méthodologie précise qui doit être respectée. Elle se décompose en trois grandes parties, essentielles pour réaliser un cahier des charges suffisamment complet :

 

  • introduire le problème posé et son contexte
  • exprimer le besoin
  • préciser les ressources nécessaires

 

Sans mener une réflexion sur ces trois étapes et sans les formaliser, votre cahier des charges risque de ne pas assez approfondir votre besoin. Les prestataires qui répondront à votre appel d’offres risquent de passer à côté de votre demande si elle n’est pas détaillée. Cette réflexion vous forcera à clarifier le projet à la fois dans votre esprit et sur papier. Définissez votre problème, votre projet, ses objectifs et les résultats que vous attendez. N’oubliez pas de le contextualiser dans votre secteur d’activité, au sein de votre marché et par rapport à vos concurrents.

 

Le détail du cahier des charges

Dans un cahier des charges, il ne faut pas hésiter à rentrer dans les détails. Définissez toutes les fonctionnalités désirées, leurs contraintes et leurs objectifs. Si tout ne peut pas être réalisé ou ne rentre pas dans votre budget, cela aura au moins le mérite d’être pensé et ces fonctionnalités pourront être mises en place plus tard. Ne lésinez donc pas sur les détails concernant votre projet.

Lorsque le prestataire reçoit votre cahier des charges, il est difficile pour lui de savoir quelles sont vos ressources à disposition, tant humaines que financières. Pour leur éviter de fouiller le web pour trouver des informations sur vous, donnez-leur les informations dont ils ont besoin. Spécifiez le budget alloué, donnez une fourchette s’il n’est pas encore totalement arrêté. Choisissez l’équipe qui s’occupera de la gestion du projet, et le temps que vous jugez nécessaire à sa réalisation. Cela pourra être redéfini plus tard, mais ce sont des indications essentielles pour la mise en place d’une stratégie et de la conception du projet.
Pour en savoir plus sur la conception d’un cahier des charges, n’hésitez pas à télécharger notre livre blanc :

“Rédiger un cahier des charges – Nos clés pour l’écrire”