Cahier des charges : rédaction, contenu et livre blanc

La rédaction d’un cahier des charges <2/3>

Publié le 6 juin 2017

Votre entreprise s’est sûrement déjà retrouvée confrontée à cet épineux sujet : la rédaction d’un cahier des charges, en vue d’un appel d’offres ou pour votre équipe. Au travers de nos projets, nous nous sommes aperçus que nos clients ne savaient pas forcément rédiger un cahier des charges représentant l’intégralité de leurs besoins. C’est pourquoi <Zip> vous propose une série de trois articles pour balayer les caractéristiques d’un cahier des charges et les méthodes pour le rédiger au  mieux !

 

Que mettre dans un cahier des charges ?

La première chose à faire, avant même de commencer à réfléchir à votre projet, c’est de faire le point sur votre entreprise, sa situation actuelle, et ce à quoi vous aspirez pour l’avenir. Avant de rédiger votre cahier des charges, mettez à jour tous les problèmes auxquels votre entreprise fait face, et priorisez-les. En plus de cette analyse interne, regardez ce que font vos concurrents, s’ils semblent faire face aux mêmes obstacles que votre entreprise, et l’état du marché et de votre secteur d’activité.

Mener une réflexion sur tous vos problèmes et leurs causes, c’est le point de départ de votre cahier des charges. Ce constat permettra de définir vos besoins, et c’est à cela que sert un cahier des charges.

 

Le contenu d’un cahier des charges

 

Présentation de l’entreprise

La présentation de votre entreprise est la première chose à mettre en avant dans votre cahier des charges. Pour que vos prestataires potentiels comprennent bien les enjeux de votre projet, ils doivent connaître un minimum votre entreprise et les services que vous proposez. Votre positionnement sur votre marché et celui de vos concurrents permet également de cibler vos besoins.

 

Présentation du projet

Le contexte de votre projet est tout aussi important que le projet en lui-même, car cela permet de comprendre la problématique et les besoins de l’entreprise. Expliquez clairement ce que vous attendez de la réalisation du projet, avec des objectifs précis. Cela peut sembler évident, mais délimitez le périmètre de votre projet : est-ce une création ? Une refonte ? Que voulez-vous conserver ? Faut-il revoir toute votre stratégie ? etc.

 

Planning

Spécifiez vos contraintes de dates si vous en avez, ou le temps que vous désirez consacrer à ce projet. Les prestataires adapteront ainsi leur offre par rapport au planning prévisionnel que vous fournirez.

 

Budget

Pas de fierté mal placée : si vous n’avez pas les moyens de dépenser 20 000€ pour ce projet, dites-le directement dans votre cahier des charges et n’attendez pas de recevoir les propositions des prestataires : elles risqueraient de dépasser votre budget et vous ne pourriez pas y donner suite. Mieux vaut préciser vos contraintes budgétaires dès le départ, pour que les prestataires fassent le maximum pour s’adapter à votre budget.

 

Pour en savoir plus sur la rédaction d’un cahier des charges, n’hésitez pas à télécharger notre livre blanc :

 

“Rédiger un cahier des charges – Nos clés pour l’écrire”